AIRGUN tir sportif air comprimé ou PCP & cO2 et Poudre noire tous calibres
Bienvenue sur AIR Gun FORUM AC

Enregistrez vous pour avoir accès à l'ensemble des rubriques du forum tir sportif à l'air comprimé...

Le Staff GunAir AC...





AIRGUN tir sportif air comprimé ou PCP & cO2 et Poudre noire tous calibres

Le forum des passionnés du tir sportif ou de loisir à l'air comprimé, carabine et pistolet et poudre noire... Forum pro décalé et convivial sans prise de tête !
 
AirgunAirgun  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Google+Google+  Top listeTop liste  Airgun tvAirgun tv  News postsNews posts  CalculateursCalculateurs  Carte tireursCarte tireurs  Carte clubsCarte clubs  ArprotechArprotech  BromaBroma  Pistol carbinePistol carbine  Armurerie ATAPArmurerie ATAP  

Welcome to GunAir AC forum tir sportif convivial et professionnel... Nos Partenaires: AR Protech et Crosman corporation - Broma armurerie - Pistolet Carabine - Armurerie tir au plomb - Devenir "Partenaire"? Contactez nous...
GunAir AC s'est doté d'une page "Facebook" Vous pouvez "liker" et suivre nos actus sur cette page: Facebook GunAir Ac Forum... Mais nous avons aussi un compte Twitter et désormais une page Google +
Le forum GunAir AC possede une web TV dédié à l'airgun sous toutes ses formes... Vous pouvez la visionner ici: AirGun TV...
Besoin de promotionner votre site? Nous avons une "top liste" ou vous pouvez vous enregistrer pour améliorer votre trafic Gooogle ici: Top liste GunAir AC forum...
Menu catégories annexes
Translator multilingal

Conversation en live
Live chat Airgun

Convertisseur d'energie
Convertisseur de joules/m/s

Simulateurs tir FFT
Simulateurs de tir

Cibles à télécharger
Cibles à télécharger

Logiciels applications
Logiciels à télécharger

Guides techniques en PDF

:: Livres des fondamentaux »
Pdf entretien des armes air comprimé Manuel d'entretien armes
Pdf apprentissage des armes Apprentissage des armes
Pdf manuel tir armes de poig Technique armes de poing
Pdf manuel tireur d'élite Manuel du tireur d'élite
Pdf manuel du tireur debout Manuel du tir debout
Pdf manuel du tireur couché Technique de tir couché
Pdf manuel du tireur à genoux Technique de tir à genoux
Pdf initiation au tir Manuel initiation au tir
Pdf découverte du tir sportif Découverte du tir sportif
Pdf découverte tir au pistolet Découverte tir au pistolet
Pdf découverte tir au pistolet Fiche expertise armes à feu
Pdf découverte tir au pistolet Fiche expertise poudre noire
Pdf découverte tir au pistolet Manuels des armes AC ATAP
Liste complete (a venir)
Suivez nous sur Google +

Social média score

Airgun App.net Airgun Délicious Airgun Facebook Airgun Google+ Airgun Linkedin Airgun StumbleUpon Airgun Thumblr Airgun Twitter

Partagez | 
 

 Bienvenue en Enfer extraits d'une histoire atrocement vraie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
aushakerpasalacuillere
Membre VIP
Membre VIP


Nombre de messages : 2151
Age : 57
Localisation : La Douce Provence
Date d'inscription : 06/02/2013

MessageSujet: Bienvenue en Enfer extraits d'une histoire atrocement vraie   Jeu 7 Fév - 10:34

Je sais cela vous paraîtra terrible de lire l'article qui suit mais je crois primordial de savoir ce qui peut se passer quand tout n'est que chaos...

Certains s’intéressent au "survivalisme", il ne s'agit pas d'en faire ici la promotion et encore moins une religion.

Pour autant, disons le tout net certains moments de vérité, sont particulièrement laids...

Nous sommes en Bosnie en 1992... What a Face

L’homme qui répond aux questions ci-dessous, raconte comment lui et son clan ont survécu pendant un an dans une ville de 60 000 habitants durant l’effondrement de la Bosnie en 1992.

Sans eau, sans électricité, sans pétrole, sans système de santé, sans protection civile, sans systèmes de distributions ou de réseaux traditionnels, ce survivant devenu par la suite survivaliste, témoigne sans détours d’une survie urbaine crue et pragmatique.

L’échange est long, et ce qui est présenté ici n’est qu’une ligne droite pouvant nous faire conscientiser certaines lacunes, ou encore remettre en cause certaines idées quant a l’effondrement de la normalité dans un univers urbain.

L’avantage de ce retour d’expérience, est qu’il est bâtit sur un questionnement purement survivaliste issu du forum « Survivalist Boards », et que l’orientation de l’entretient est donc extrêmement ciblé sur les réalités d’une survie urbaine durant un effondrement de la normalité.

Même si ce témoignage reste d’une situation extreme, il nous permet d’entrevoir certaines réalités, et de rétablir une certaine priorité au sein de nos préparations.


Je suis de Bosnie, et comme vous le savez, c’était l’enfer la bas de 1992 a 1995. Pendant 1 an, j’ai vécu et survécu dans une ville de 60 000 habitants sans électricité, sans pétrole, sans eau courante, sans services traditionnels de distribution de nourriture et de consommables, et sans aucune organisation gouvernementale.

Notre ville était encerclée par des forces armées pendant 1 an, et dans cette ville, c’était la merde.

Nous n’avions pas de police ou d’armée organisée…il y avait des groupes armés, et ceux qui étaient armés défendaient leurs maisons et leurs familles.

Quand tout a commencé, certains d’entre nous étaient mieux préparés que d’autres, mais la plupart des familles voisines n’avaient de la nourriture que pour quelques jours.
Certains d’entre nous avaient des pistolets, et très peu étaient ceux qui avaient des AK47 et des fusils.

Apres 1 ou 2 mois, les gangs ont commencés leur destruction: les hôpitaux par exemple, se sont rapidement transformés en abattoirs.
Les forces de police n’étaient plus présentent, et l’absentéisme du personnel hospitalier était de plus de 80%.





J’ai eu de la chance, ma famille était large a cette époque (15 membres dans une grande maison, 6 pistolets, 3 AK47), et donc nous avons survécu…tout du moins la plupart d’entre nous.

Les Américains balançaient des MRE (Meals Ready to Eat – Rations de combat) tous les 10 jours pour aider les villes encerclées comme la notre, mais ce n’était jamais assez. Quelques maisons avaient des petits jardins potager, mais la plupart n’en avaient pas.





Apres 3 mois, les premières rumeurs de décès par famine commençaient…mais aussi les décès par exposition au froid.
Nous avons démonté toutes nos portes, l’encadrement des fenêtres des maisons abandonnées, notre parquet…et j’ai aussi brûlé la totalité de nos meubles pour nous tenir chaud.

Beaucoup sont mort de maladies, surtout a cause de l’eau (2 membres de ma famille), nous buvions principalement l’eau de pluie, nous mangions du pigeon et même du rat.


La monnaie est vite devenue de la merde…

Nous faisions du troque; pour une boite de boeuf tu pouvais avoir une fille pour quelques heures (c’est dur, mais c’était la réalité), je me rappel que la plupart des femmes qui vendaient leurs corps étaient des mères désespérées.

Armes a feu, munitions, bougies, briquets, antibiotiques, pétrole, piles et nourriture…on se bâtaient comme des animaux pour ça.

Dans une situation comme celle-la, tout change, et la plupart des gens deviennent des monstres…c’était moche.
La force était dans le nombre. Si vous étiez tout seul a vivre dans une maison, ce n’était qu’une question de temps avant d’être pillé et tué…peu importe si vous étiez armé.


Moi et ma famille, nous sommes prêt maintenant; je suis bien armé, j’ai un bon stock et je suis « éduqué ».

Ce n’est pas important ce qui va se passer; tremblement de terre, guerre, tsunami, extra-terrestres, terrorisme, pénurie, effondrement économique, émeute…l’important c’est que quelque chose va se passer !

De mon expérience, vous ne pouvez pas survivre seul, la force est dans le nombre, soyez proche de votre famille, préparez avec elle, choisissez vos amis sagement et préparez-vous avec eux aussi.



1- Comment vous déplaciez-vous en sécurité ?

En fait la ville était divisée en communauté de rues. Dans ma rue (15 / 20 maisons) nous avons organisé des patrouilles (5 hommes armé chaque soirs) pour garder un oeil sur les gangs et les ennemies.

On troquait entre nous dans la rue. A 5 kilomètres il y avait une rue très organisée pour le troque, mais c’était trop dangereux de s’y rendre pendant la journée a cause des tireurs d’élite. En plus on avait plus de chance de se faire dépouiller la bas que de troquer, et je n’y suis allé que 2 fois, et seulement quand j’ai vraiment eu besoin de quelque chose de particulier et d’important (il parle principalement ici de médicaments, et notamment d’antibiotiques).

Personne n’utilisait les voitures en ville parce que les routes étaient bloquées avec des débris, ou d’autres voitures abandonnées…et le pétrole valait de l’or !

Si je devais aller quelque part c’était de nuit. Ne jamais se déplacer seul, mais jamais en groupe important non plus (2 / 3 hommes peut être). Toujours armé, très vite, et toujours dans les ombres au travers des ruines, jamais dans les rues.





Il y avait beaucoup de bandes organisées, 10 / 15 personnes, parfois 50…mais il y avait aussi des gens comme toi et moi, des pères, des grands pères, des gens bien avant la merde, qui maintenant tuais et pillais.

Il n’y avait pas vraiment de bons et de méchants…la plupart étaient entre les deux; c’est a dire prêt a tout, au bon comme au moins bon.



2- Et le bois ? Il me semble qu’il y a beaucoup de forets autour de ta ville, pourquoi avez-vous brûlé vos meubles et vos portes ?

Autour de ma ville il n’y a pas beaucoup de bois.
Ma ville était une très belle ville, elle ressemblait a n’importe qu’elle autre ville avec ses cinémas, ses restaurants, ses écoles, son aéroport, ses centres culturels…

Nous avions des arbres dans la ville, des parcs et des arbres fruitiers…mais tous les arbres ont été brûlé en moins de 2 mois.
Quand tu n’a pas d’électricité pour préparer la nourriture et te chauffer, tu brules ce que tu as sous la main; tes meubles, tes portes, ton parquet (et ça brule vite ce bois la !).

Nous n’avions pas de banlieue et de fermiers. Dans les banlieues c’était l’ennemie, et nous étions encerclés. Et dans la ville, tu ne savais pas qui était ton ennemi.



3- Quelles sorte de savoirs faire as-tu utilisé durant cette période ?

Tu peux imaginer que d’une certaine manière c’est le retour a l’âge de pierre !

Par exemple, j’avais une bouteille de gaz. Mais je ne l’utilisais pas pour faire chauffer ou préparer notre nourriture, c’était trop précieux !
J’ai bidouillé la bouteille pour pouvoir y attacher un tuyau pour recharger les briquets.
Les briquets, ça n’a pas de prix !

Une personne m’amenait un briquet vide, je le rechargeait, et je prenais une boite de conserve ou une bougie en échange par exemple.

J’espère que tu comprends mon exemple.


Aussi, je suis infirmier.
Dans ces conditions, mes connaissances étaient mon argent.
Soyez éduqués et entraînés…durant un tel effondrement, tes connaissances valent de l’or si tu sais réparer certaines choses.
Les objets et les stocks vont disparaitre un jours, c’est inévitable…mais tes connaissances peuvent être ta nourriture.

Je veux dire…apprends a réparer les choses; les chaussures ou les gens…

Par exemple, mon voisin savait faire du pétrole pour les lampes…il n’a jamais eu faim.



4- Si tu avais 3 mois pour te préparer aujourd’hui, qu’est ce que tu ferais ?

Si j’avais 3 mois pour me préparer ?
Hmmm…fuir a l’étranger ? (blague).

Aujourd’hui, j’ai conscience que les choses peuvent s’aggraver très très rapidement.
J’ai de la nourriture, des produits pour l’hygiène, de l’énergie etc.
Un approvisionnement de 6 mois.

Je vis en appartement avec une bonne sécurité. J’ai une maison avec un abris dans un village a 5 kilomètres de mon appartement, et dans cette maison j’ai encore 6 mois d’approvisionnement.
Ce village est une toute petite communautés, la plupart des habitants sont préparés…ils ont apprit avec la guerre.

J’ai 4 différentes armes a feu avec 2000 munitions chacune.

J’ai un bon jardin avec la maison et des connaissances en jardinage.

Aussi, j’ai un don maintenant pour sentir la merde…tu sais, quand tout le monde autour de toi dit que tout va bien ce passer, mais que toi tu sais qu’en fait tout va s’effondrer ?

Je pense que j’ai la force de faire tout ce que je dois faire pour survivre et protéger ma famille, parce que quand tout s’effondre, soi sur, si tu n’a rien, tu vas faire des choses qui ne sont pas très jolies pour sauver tes gosses…tu veux juste survivre avec ta famille.





Survivre seul; aucune chance (c’est mon opinion), peu importe si tu es armé et préparé, au final, si tu es seul tu vas mourir, je l’ai vu…plein de fois.

Des groupes et des familles avec énormément de préparation et de connaissances variées, c’est le mieux.



5- Quel matériel devrions-nous stocker ?

Ca dépend.
Si tu veux survivre comme un voleur, la seule chose dont tu as besoin c’est des armes et beaucoup de munitions.

A part des munitions, de la nourriture, du matériel pour l’hygiène et de l’énergie (piles etc…), tu veux te pencher sur des petites choses faciles a troquer; couteaux, briquets, savon, pierres a feu…

Aussi, beaucoup d’alcool, le genre qui se garde longtemps, comme du whisky par exemple, la marque n’est pas importante, ça peut être le truc le moins chère possible, mais c’est très bien pour le troque dans les moments difficile.

Le manque d’hygiène a fait beaucoup de morts.
Tu vas avoir besoin de choses très simples, mais en quantités importantes, comme énormément de sacs poubelle, je veux dire, énormément !
Et beaucoup de duct tape.

Des assiettes et des gobelets en plastique ou en carton…tu vas en avoir besoin beaucoup ! Je sais, parce que nous n’en avions pas du tout.
Mon opinion est que le matériel pour l’hygiène est peut être encore plus important que la nourriture.

Tu peux facilement tuer un pigeons, ou trouver quelques plantes a te mettre sous la dent, mais tu ne peux pas tuer du produit désinfectant pour les mains par exemple.

Plein de produit pour nettoyer, désinfecter, beaucoup de savon, de la Javel, des gants, des masques…tout ce qui est jetable.
Aussi, un entrainement dans les premiers soins, apprendre a nettoyer une plaie, une brulure ou même une blessure par balle, car il n’y a pas d’hôpital…même si tu trouves un médecin quelque part, il n’aura pas de médicaments, ou tu n’auras rien pour le payer.

Apprendre a utiliser les antibiotiques, et en avoir beaucoup.


Pour les armes il faut rester simple.
Maintenant je porte un Glock .45, parce que j’aime bien, mais c’est pas une arme ou un calibre répandu ici, donc j’ai aussi deux 7,62 mm TT pistolets Russe cachés, parce que tout le monde a cette arme ici, et beaucoup de munitions.

J’aime pas les Kalashnikov, mais c’est pareil, tout le monde en a une…donc…


Il faut avoir des choses petites et discrètes.
C’est bien d’avoir un générateur par exemple, mais c’est mieux d’avoir 1000 briquets BIC.
Le générateur, dans une situation merdique, va attirer l’attention. 1000 briquets prennent pas de place, c’est pas chère, et tu peux toujours les troquer pour quelque chose.


Pour l’eau, la plupart du temps on récupérait l’eau de pluie dans 4 gros tonneaux, après on la portait a ébullition…on avait aussi une rivière pas loin, mais l’eau est vite devenue trop polluée.

Le matériel pour l’eau est très important. Il faut avoir des tonneaux, des seaux et des récipients pour stocker et transporter l’eau.



6- Est-ce que l’or et l’argent métal t’on aidé ?

Oui.
Personnellement, j’ai échangé tout mon or pour des munitions.

Parfois on était capable d’utiliser de la monnaie (Mark et Dollars) pour acheter certaines choses, mais ces occasions étaient rares, et le prix était toujours exorbitant.

Par exemple, une boite de haricots valait 30/40 $.

La monnaie courante s’est très vite effondrée.
Simplement, on troquait quelque chose pour autre chose.



7- Est-ce que le sel avait de la valeur ?

Oui, mais pas autant que le café ou les cigarettes.

J’avais beaucoup d’alcool, et j’ai troqué avec sans problème.
La consommation d’alcool était plus de 10 fois supérieur qu’en temps normal.

Maintenant, c’est probablement mieux de stocker des cigarettes, des briquets et des piles pour le troque parce que ça prend moins de place.

Je n’étais pas un prepper a l’époque, on a pas eu le temps de se préparer…quelques jours avant que la merde atterrisse dans le ventilateur, les politiciens a la télé répétaient que tout allait bien.
Quand le ciel nous est tombé sur la tête, on a juste prit ce qu’on pouvait.



8- Est ce que ça a été difficile d’obtenir une arme a feu durant l’événement et qu’est ce que vous avez pu troquer pour les armes et les munitions ?

Apres la guerre, chaque maison avait une arme.
La police a réquisitionnée pas mal d’armes au début de la guerre…mais la plupart des gens ont caché leurs armes quelque part.

J’ai une arme légale (licence), et les autorités ont une lois qui s’appelle « collection temporaire ». Dans une situation de trouble (émeutes par exemple…), le gouvernement a le droit de temporairement confisquer toutes les armes…donc tu gardes ça en tête.





Tu sais, il y a des gens qui ont une arme légale, mais ceux qui ont des armes légales ont aussi des armes illégales cachées quelque part, juste au cas ou il y aurait une confiscation.


Si tu as de bonnes choses a troquer, c’est pas compliqué de trouver une arme pendant une situation difficile, mais ce qu’il faut savoir, c’est que les premiers jours sont les plus dangereux en terme de chaos et de panique, et que peut être que tu ne va pas avoir le temps de trouver une arme pour défendre ta famille.

Ne pas être armé durant la panique, le chaos et les émeutes…c’est pas bien.





Dans mon cas, a un moment un homme avait besoin d’une batterie de voiture pour sa radio, et il avait des fusils…j’ai troqué la batterie pour 2 fusils.

Pour les munitions…parfois je troquais des munitions pour de la nourriture, et quelques semaines plus tard de la nourriture pour des munitions.
Par contre, je ne faisais jamais du troque chez moi, et jamais dans des quantités importantes.

Très peu de gens (voisins) savaient combien de choses j’avais chez moi.

Le truc, c’est de stocker le plus possible en rapport avec l’espace et l’argent…et après, suivant la situation, tu vois ce qui est le plus demandé.
Correction, munitions et armes auront toujours la première place pour moi…mais qui sait, numéro deux c’est peut être des masques a gaz avec des filtres.



9- Et la sécurité ?

La défense était très primitive.
Encore une fois, nous n’étions pas prêt…et nous avons utilisé ce que nous pouvions.

Les fenêtres étaient cassées, les toits étaient en piteux états a cause des bombardements.

Toutes les fenêtres étaient bloquées avec quelque chose: sacs de sables, pierres.
J’ai bloqué ma porte de jardin avec des débris, et j’utilisais une échelle en aluminium pour passer au dessus du mur.
Quand je revenais chez moi, j’appelais quelqu’un pour qu’il me passe l’échelle.

Un mec dans notre rue a complètement barricadé sa maison.
Il a fait un trou dans un mur connecté a la maison de son voisin qui était en ruine…une entrée secrète.





Ca va paraitre étrange, mais toutes les maisons les plus sécurisées ont été pillées et détruites en premier.
On avait de belles maisons dans mon quartier, avec des murs, des chiens, des alarmes et des barres de fer aux fenêtres.

Les foules ont attaquées ces maisons en premier…certaines étaient défendues et ont tenues, d’autres non…ça dépend combien d’armes et de bras ils avaient a l’intérieur.


Je pense que la sécurité c’est important, mais il faut la garder d’un profil bas…oublies les alarmes par exemple. Si tu vies en ville et que la merde arrive, tu vas avoir besoin d’un endroit simple et sobre, avec beaucoup d’armes et de munitions.

Combien de munitions ?
Le plus possible.


Il faut garder ton domicile le plus inintéressant possible.

Aujourd’hui ma porte est en acier pour des raisons de sécurité, mais seulement pour me sauvegarder de la première vague de chaos…après ça, je pars pour retrouver un groupe plus important (famille et amis) a la campagne.


A la maison, on a eu des situations pendant la guerre, pas besoin de rentrer dans les détails…on a toujours eu plus de puissance de feu, et le mur en brique.
Aussi on avait toujours quelqu’un qui surveillait la rue…une bonne organisation au cas ou les gangs viennent est primordial.

Il y avait toujours des coups de feu en ville.

Encore une fois, la défense de notre périmètre était très primitive…toutes les issues étaient barricadées, avec juste des petites ouvertures pour les fusils, et toujours au minimum 5 membres de la famille a l’intérieur prêt a se battre, et une personne dans la rue, cachée.

Pour éviter les tireurs d’élite, on restait a la maison toute la journée.





Dans les premiers temps, les faibles meurent, et les autres se battent.

Il n’y avait presque personne dans les rues durant la journée a cause des tireurs d’élite…la ligne de défense était extrêmement rapprochée.
Beaucoup sont mort parce qu’ils voulaient aller se renseigner sur la situation par exemple…c’est très très important, il faut se rappeler que nous n’avions pas d’informations, pas de radio, pas de télé…rien, juste des rumeurs.


Il n’y avait pas d’armée organisée…mais nous étions tous des soldats.
On était forcé.
Tout le monde portait une arme et essayait de se protéger.

Dans la ville, tu ne veux pas porter de truc de qualité parce que quelqu’un va te tuer et te prendre tes affaires.
Tu ne veux même pas avoir un beau fusil, et attirer l’attention.


Je vais te dire; si c’est la merde demain, je veux rester sobre, et ressembler a tout le monde dehors, peureux, désespéré, confus, et peut être que je vais crier et pleurer un peu…
Pas de vêtement chic…je ne vais pas sortir avec mes super habits tactiques tout neuf et crier « je suis la, vous êtes tous mort maintenant les méchants ! ».
Je vais rester profil bas, lourdement armé et bien préparé en attendant et en évaluant mes options, avec mon meilleur ami ou mon frère a mes cotés.

Ca n’a pas d’importance d’avoir une super sécurité, un super fusil…si les gens voient qu’ils devraient probablement te voler, que tu es rentable, ils vont te voler.
C’est seulement une question de temps, et de combien de bras et d’armes vont être de la partie.



10- Quelle était ta situation avec les toilettes ?

On utilisait une pelle et n’importe qu’elle bout de terre a proximité de la maison…ça a l’air sale, mais c’était sale.
On se lavait avec l’eau de pluie récupérée, ou alors a la rivière, mais la plupart du temps c’était trop dangereux.

On avait pas de papier hygiénique…et même si j’en avait je le troquais.

C’était une sale situation.





Si je peux te donner un conseil; en premier, il faut avoir des armes et des munitions…après tout le reste, et je veux dire tout !
Ca dépend de la place que tu as et de ton budget bien sur.

Si tu oublis quelque chose, c’est pas grave, il y aura toujours quelqu’un pour troquer…mais si tu oublis les armes et les munitions, tu ne pourras pas avoir accès au troque.

Aussi, je ne vois pas les grandes familles comme plus de bouches a nourrir, je vois les grandes familles comme plus d’armes et plus de forces…après, c’est dans la nature des gens de s’adapter.



11- Et les soins pour les gens malades ou blessés ?

Les blessures étaient principalement des blessures par balles.
Sans les spécialistes et tout le reste, si la victime avait la chance de trouver un docteur quelque part, il avait 30% de chance de s’en sortir.

C’était pas comme dans les films, les gens mourraient…beaucoup sont morts de petites blessures infectées.
J’avais des antibiotiques pour 3 ou 4 traitements, bien sur, seulement pour ma famille.

Des choses très bêtes tuais les gens.
Une simple diarrhée est capable de te tuer en quelques jours sans les médicaments et l’hydratation nécessaire…surtout les enfants.

On a eu beaucoup de maladies de la peau, et des empoisonnements alimentaire…on pouvait pas faire grand chose.
On faisait beaucoup avec les plantes locales et l’alcool, et pour le court terme ça allait, mais sur le long terme c’était horrible.

L’hygiène est primordiale…et avoir le plus de médicaments possible, surtout les antibiotiques.

® ----------------------------------- ↓


You only live once

Tire chaque munition comme si c'était la dernière et que ta vie serait en jeu.
Revenir en haut Aller en bas
32-20 blues
Touriste
Touriste


Nombre de messages : 36
Age : 61
Date d'inscription : 20/02/2012

MessageSujet: Re: Bienvenue en Enfer extraits d'une histoire atrocement vraie   Jeu 7 Fév - 11:55

ça fait froid dans le dos....
Revenir en haut Aller en bas
aushakerpasalacuillere
Membre VIP
Membre VIP


Nombre de messages : 2151
Age : 57
Localisation : La Douce Provence
Date d'inscription : 06/02/2013

MessageSujet: Re: Bienvenue en Enfer extraits d'une histoire atrocement vraie   Jeu 7 Fév - 12:03

Tu as trouvé les bons mots 32-20 blues ... Brrr ! Mon filleul m'a fait passer cet article il semble concerné par le Survivalisme. Par ailleurs, il m'a demandé de le "guider" pour faire ses choix dans les disciplines de tir...ils sont jeunes et s'inquiètent (j'ai hélas d'autres exemples) c'est tout de même affligeant ce peu d'espoir chez les jeunes scratch

® ----------------------------------- ↓


You only live once

Tire chaque munition comme si c'était la dernière et que ta vie serait en jeu.
Revenir en haut Aller en bas
jag2b
Membre VIP
Membre VIP


Nombre de messages : 1162
Age : 51
Date d'inscription : 30/09/2010

MessageSujet: Re: Bienvenue en Enfer extraits d'une histoire atrocement vraie   Jeu 7 Fév - 12:23

terrible affraid
Revenir en haut Aller en bas
32-20 blues
Touriste
Touriste


Nombre de messages : 36
Age : 61
Date d'inscription : 20/02/2012

MessageSujet: Re: Bienvenue en Enfer extraits d'une histoire atrocement vraie   Jeu 7 Fév - 12:53

Le vernis de la civilisation semble bien mince.
Revenir en haut Aller en bas
aushakerpasalacuillere
Membre VIP
Membre VIP


Nombre de messages : 2151
Age : 57
Localisation : La Douce Provence
Date d'inscription : 06/02/2013

MessageSujet: Re: Bienvenue en Enfer extraits d'une histoire atrocement vraie   Jeu 7 Fév - 12:56

32-20 blues a écrit:
Le vernis de la civilisation semble bien mince.

C'est une expression magnifique, terrible mais magnifique de réalisme ! Elle me plaît énormément cheers

® ----------------------------------- ↓


You only live once

Tire chaque munition comme si c'était la dernière et que ta vie serait en jeu.
Revenir en haut Aller en bas
redneck
Confirmé
Confirmé


Nombre de messages : 134
Age : 48
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: Bienvenue en Enfer extraits d'une histoire atrocement vraie   Jeu 7 Fév - 18:41

aushakerpasalacuillere a écrit:
ils sont jeunes et s'inquiètent (j'ai hélas d'autres exemples) c'est tout de même affligeant ce peu d'espoir chez les jeunes scratch
peut être par éxces de pessimisme, je rejoins le sentiment qu'on les jeunes et leur vision de l'avenir, car tout comme eux, je pense que nous allons vers de sombres jours!
ils n'ont peut-être pas complétement tord, et c'est mieux à mon avis qu'ils aient la tête sur les épaules plutôt que vivre dans le monde des "bisounours", même si ça les obligent à grandir plus vite que prévu!
les jeunes sont plus apte que nous à capter les rumeurs, les bruits de couloirs et les tendances de pensées qui circulent en ce moment et qui les poussent à penser à un effondrement certains de notre société dans un avenir trés proche!
j'ai entendu à maintes reprise en cotoyants des jeunes par le biais de mon travail qu'ils se préparent à une "guerre civile", ce sont leurs propres termes! certains même seraientt déjà équipés niveau "outillage", si vous voyez ce que je veux dire....
drôle de coincidence ce post james, car en ce moment, je me surprends à fouiner sur quelques sites de "survivalisme", peut-être par curiosité, pour voir si tout ce qui se dit tient la route!
Revenir en haut Aller en bas
aushakerpasalacuillere
Membre VIP
Membre VIP


Nombre de messages : 2151
Age : 57
Localisation : La Douce Provence
Date d'inscription : 06/02/2013

MessageSujet: Re: Bienvenue en Enfer extraits d'une histoire atrocement vraie   Jeu 7 Fév - 18:49

Tu as bien raison Redneck les jeunes sont "connectés" plus que l'on ne l'imagine. C'est mon filleul qui m'a envoyé cet article, lui et d'autres bien entendu semblent se préparer, c'est bien ce que j'ai ressenti Redneck et ton analyse est pertinente !

Quand on voit ce que les Hommes sont capables de faire et/ou de vivre dans ces situations...c'est terrible.

Pour tout te dire je me suis surpris à dire à tous les membres de la famille de me rejoindre plus régulièrement au stand... scratch

En effet dans mon "refuge" il y a plus de matériels que de bras...capables de faire face...


® ----------------------------------- ↓


You only live once

Tire chaque munition comme si c'était la dernière et que ta vie serait en jeu.
Revenir en haut Aller en bas
chouan
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 5552
Age : 53
Localisation : Vendée (85)
Date d'inscription : 30/11/2009

MessageSujet: Re: Bienvenue en Enfer extraits d'une histoire atrocement vraie   Jeu 7 Fév - 19:07

Ce témoignage est excellent et nous renseigne mieux sur ce qui est essentiel pour survivre, par contre, si on commence a orienter toute sa vie autour de ce concept, on risque fort de sombrer dans la paranoïa.

Gérer des stocks important de nourriture et autres denrées requiert un certain état d'esprit limite catastrophiste. Cela peut constituer un frein important, pour envisager de façon constructive le futur et s'investir, pour que l'avenir soit plus radieux.

-Pourquoi se marier, si l'humanité court à sa perte????

-Pourquoi fonder une famille, avoir des enfants si une guerre civile doit arriver???

-Pourquoi, se faire un barbecue avec des voisins si dans 6 mois ce sera la guerre et que ces mêmes voisins deviendrons vos premiers ennemis?????

-Pourquoi investir dans un moelleux canapé si dans 6 mois, il faudra le brûler dans la cheminée, pour se chauffer????

Attention aux "idées" qui risquent de nous faire régresser, plutôt qu'avancer.

"Enfin, c'est que mon avis à moi"

Et puis honnêtement, je ne m'inquiète pas trop de ma survie en temps de guerre, puisque sans les bons médocs, je ne tiendrais sans doute pas longtemps.

® ----------------------------------- ↓


« Combattu souvent, battu parfois, abattu jamais ». F. A. CHARETTE DE LA CONTRIE
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
redneck
Confirmé
Confirmé


Nombre de messages : 134
Age : 48
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: Bienvenue en Enfer extraits d'une histoire atrocement vraie   Jeu 7 Fév - 19:21

bien sur chouan, il ne faut pas tomber dans la paranoia, cependand, la politique de l'autruche n'est pas une solution non plus! il faut savoir vivre et profiter de l'instant présent, et se dire qu'un jour, tout peut s"effondrer, notre petit confort, nos habitudes....
il est bon je pense d'aborder le sujet, avec ses enfants, ses amis, sa famille, même si on risque les railleries de certains!
l'histoire nous à apris qu'il y à toujours des périodes fastes et des dépréssions au niveau économique et politique mondial!
Revenir en haut Aller en bas
chouan
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 5552
Age : 53
Localisation : Vendée (85)
Date d'inscription : 30/11/2009

MessageSujet: Re: Bienvenue en Enfer extraits d'une histoire atrocement vraie   Jeu 7 Fév - 19:33

chouan a écrit:
Ce témoignage est excellent et nous renseigne mieux sur ce qui est essentiel pour survivre.

Redneck à écrit:
Citation :
il est bon je pense d'aborder le sujet, avec ses enfants, ses amis, sa famille, même si on risque les railleries de certains!

Enseigner les bons réflexes dans ce genre de situation, c'est sûrement plus utile que de connaître, la dixième décimale de PI après la virgule.

à l'heure actuelle, le chômage est une réalité quotidienne pour beaucoup, pourtant, je ne connais pas grand monde qui se prépare au quotidien à ces heures difficile. scratch

C'est plus l'idée, de se préparer au quotidien, à une issue que l'on croit inéluctable qui me gêne pale pale pale pale

® ----------------------------------- ↓


« Combattu souvent, battu parfois, abattu jamais ». F. A. CHARETTE DE LA CONTRIE
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
aushakerpasalacuillere
Membre VIP
Membre VIP


Nombre de messages : 2151
Age : 57
Localisation : La Douce Provence
Date d'inscription : 06/02/2013

MessageSujet: Re: Bienvenue en Enfer extraits d'une histoire atrocement vraie   Jeu 7 Fév - 19:52

Oui Chouan fait bien de défendre l'optimisme car il est moteur quand on le "cultive" sans oublier...
Pour cet article, j'ai hésité à le publier, je vous l'avoue. Mais oui certains moments de vérité sont atrocement laids, et il faut je le pense, savoir ce que peut être une situation de chaos. Pour que ça n'arrive pas et pour ne pas oublier également.
J'ajouterais cette phrase terrible de 32-20 blues qui ressemble à un constat implacable après un tel récit, "Le vernis de la civilisation semble bien mince."

® ----------------------------------- ↓


You only live once

Tire chaque munition comme si c'était la dernière et que ta vie serait en jeu.
Revenir en haut Aller en bas
samir
Instructor
Instructor


Nombre de messages : 4671
Age : 55
Localisation : Lot
Date d'inscription : 08/11/2010

MessageSujet: Re: Bienvenue en Enfer extraits d'une histoire atrocement vraie   Jeu 7 Fév - 20:38

Citation :
"Le vernis de la civilisation semble bien mince."

Mais que veut dire le mot civilisation au juste scratch

Est-ce que les "sauvages" qui vivent à moitié nu dans les forêts tropicales font partie de la "civilisation" scratch

Je dois dire que pour ma part, je n'aime pas beaucoup ce mot car ils y a des gens sur cette terre qui sont bien plus "civilisés" que ce que nous pensons être car les normes varient en fonction de l'importance que l'on veut bien leur donner.

Mais ce n'est que mon avis à moi Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://samirrealisations.wordpress.com/
cloholdo
Membre VIP
Membre VIP


Nombre de messages : 4097
Age : 53
Localisation : Luberon - France
Date d'inscription : 03/10/2010

MessageSujet: Re: Bienvenue en Enfer extraits d'une histoire atrocement vraie   Jeu 7 Fév - 22:03

Civilisation vient du latin et veut dire la citée. Un citoyen est une personne vivant dans une citée Laughing Un civil quoi !
Après si on mesure les qualités humaines simplement sur la capacité à vivre et à construire des citées, c'est sûr, c'est très mince. On est proche du delirium Wink

AuShaker, je n'ai pas eu le temps de lire tout l'article. J'y reviendrai plus tard Smile

® ----------------------------------- ↓


Amicalement Smile  Claudius
Revenir en haut Aller en bas
http://claudeholdowicz.wordpress.com/
Spartan
Moderateur
Moderateur


Nombre de messages : 8261
Age : 59
Localisation : A Visé en Belgique a deux pas des Hollandais
Date d'inscription : 11/04/2011

MessageSujet: Re: Bienvenue en Enfer extraits d'une histoire atrocement vraie   Jeu 7 Fév - 22:45

j'ai eu la chance,enfin si on peut parlé comme ça,de traversé pas mal de contrées ravagées par la guerre en Bosnie,j'ai parlé avec des interprètes qui avait connu ces périodes difficiles,leur propos faisait froid dans les dos,bien que pudiquement il ne voulait pas en parlé,j'ai eu cette chance, recueillir leurs témoignages était une épreuve en soi !!.
Revenir en haut Aller en bas
toyot60
Moderateur
Moderateur


Nombre de messages : 2287
Age : 56
Localisation : vallée de l'oise
Date d'inscription : 17/10/2011

MessageSujet: Re: Bienvenue en Enfer extraits d'une histoire atrocement vraie   Jeu 7 Fév - 23:39

32-20 blues a écrit:
Le vernis de la civilisation semble bien mince.
toutes les societés "modernes" fonctionnent et se reposent actuellement sur l'electricité .....fondation unique et fragile je trouve ..
imaginez simplement une longue coupure d'electricite style blackout de 3 semaine et plus ...
ca va vite tourner au gros bordel !!!

sans tomber dans la paranoia, je pense qu'il faut garder a l'esprit que rien est aquis et sensibiliser nos enfant la dessus ..
un homme avertis en vaut deux !!

j'ai bien explique a mon fils que le fait qu'il fasse du tir a la carabine et a l'arc pourrait aussi , peut etre , un jour lui permettre de chasser pour ce nourrir et de se fait lui sauver la vie ,
des qu'il sera un peu plus agée , je passerais a la phase , colets , peche a la main (ou a la grenade Wink )et cocktail a popof ..

j'avais adoré la trilogie des" Terminator"
Revenir en haut Aller en bas
aushakerpasalacuillere
Membre VIP
Membre VIP


Nombre de messages : 2151
Age : 57
Localisation : La Douce Provence
Date d'inscription : 06/02/2013

MessageSujet: Re: Bienvenue en Enfer extraits d'une histoire atrocement vraie   Ven 8 Fév - 0:01

samir a écrit:
Citation :
"Le vernis de la civilisation semble bien mince."

Mais que veut dire le mot civilisation au juste scratch

Est-ce que les "sauvages" qui vivent à moitié nu dans les forêts tropicales font partie de la "civilisation" scratch

Je dois dire que pour ma part, je n'aime pas beaucoup ce mot car ils y a des gens sur cette terre qui sont bien plus "civilisés" que ce que nous pensons être car les normes varient en fonction de l'importance que l'on veut bien leur donner.

Mais ce n'est que mon avis à moi Razz


Le fil rouge à toute civilisation mais ce n'est que mon humble avis, est qu'elle établie, des critères de comportements qui permettent aux hommes de vivre ensemble. En cela elle diffère fondamentalement du "monde" animal régit par la "force"avant tout.

Ainsi la civilisation apparaît comme étant le moyen pour les hommes de s'élever au-dessus de la condition animale.

Or dans notre article il semble bien qu'il faille "peu de choses" pour que tout ce concept vole en éclat. En cela, je le crois, l'expression "le vernis de la civilisation semble bien mince" prend tout son sens.

Mais c'est un vaste débat et nous nous éloignons de notre sujet initial... scratch


® ----------------------------------- ↓


You only live once

Tire chaque munition comme si c'était la dernière et que ta vie serait en jeu.
Revenir en haut Aller en bas
chouan
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 5552
Age : 53
Localisation : Vendée (85)
Date d'inscription : 30/11/2009

MessageSujet: Re: Bienvenue en Enfer extraits d'une histoire atrocement vraie   Ven 8 Fév - 18:12

Vivre sans électricité, ni eau courante, j'ai connu cela dans ma prime enfance, et ça ne m'as pas marqué plus que cela.

On avait l'essentiel, de quoi se vêtir, de quoi avoir chaud l'hiver avec la cheminée et surtout de quoi manger et boire.

Si ces 4 éléments étaient venus à manquer, et si on y ajoute l'insécurité avec des balles qui vous sifflent aux oreilles où vous trouent la peau. J'aurais aujourd'hui une mentalité, bien différente. D'ailleurs, mes parents qui avaient connus la guerre avaient une mentalité bien différente de la mienne.

Une société, peut vivre sans tout le confort moderne, mais la guerre est le fléau qui à déjà fait disparaître nombre de civilisations. On ne peut rien construire de durable, ni transmettre aux générations futures dans un climat de violence.

Il n'y a que deux autres fléaux qui peuvent anihiler des groupes humains, la maladie et la famine. Mais nos conaissance actuelles, nous permettraient (non sans pertes humaines) de survivre à de telles catastrophes.

Donc pour moi, la civilisation, ce serait plutôt l'antonyme du chaos, et peu importe le degré technique de làdite civilisation.

Vivre en paix, pouvoir se nourrir et pouvoir élever une nouvelle génération en lui donnant plus que ce que l'on a reçu, c'est déjà pas si mal. Very Happy

® ----------------------------------- ↓


« Combattu souvent, battu parfois, abattu jamais ». F. A. CHARETTE DE LA CONTRIE
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
aushakerpasalacuillere
Membre VIP
Membre VIP


Nombre de messages : 2151
Age : 57
Localisation : La Douce Provence
Date d'inscription : 06/02/2013

MessageSujet: Re: Bienvenue en Enfer extraits d'une histoire atrocement vraie   Ven 8 Fév - 18:19

chouan a écrit:

Donc pour moi, la civilisation, ce serait plutôt l'antonyme du chaos, et peu importe le degré technique de làdite civilisation.

Vivre en paix, pouvoir se nourrir et pouvoir élever une nouvelle génération en lui donnant plus que ce que l'on a reçu, c'est déjà pas si mal. Very Happy

C'est une très bonne définition Chouan, je "ressens" cela exactement de la même façon !

® ----------------------------------- ↓


You only live once

Tire chaque munition comme si c'était la dernière et que ta vie serait en jeu.
Revenir en haut Aller en bas
samir
Instructor
Instructor


Nombre de messages : 4671
Age : 55
Localisation : Lot
Date d'inscription : 08/11/2010

MessageSujet: Re: Bienvenue en Enfer extraits d'une histoire atrocement vraie   Ven 8 Fév - 18:27

Je plussoies Chouan !
Revenir en haut Aller en bas
http://samirrealisations.wordpress.com/
aushakerpasalacuillere
Membre VIP
Membre VIP


Nombre de messages : 2151
Age : 57
Localisation : La Douce Provence
Date d'inscription : 06/02/2013

MessageSujet: Re: Bienvenue en Enfer extraits d'une histoire atrocement vraie   Ven 8 Fév - 18:41

Attention HS Samir mon topo sur le Liner Lock n'est pas à mon goût, je cherche une façon plus pro de te le présenter...Fin du HS scratch
J'ai un défaut majeur, c'est celui d'être un peu perfectionniste Wink

® ----------------------------------- ↓


You only live once

Tire chaque munition comme si c'était la dernière et que ta vie serait en jeu.
Revenir en haut Aller en bas
samir
Instructor
Instructor


Nombre de messages : 4671
Age : 55
Localisation : Lot
Date d'inscription : 08/11/2010

MessageSujet: Re: Bienvenue en Enfer extraits d'une histoire atrocement vraie   Ven 8 Fév - 18:46

Pas de soucis James, y'a pas le feu au lac Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://samirrealisations.wordpress.com/
chapap
Air gunner pro
Air gunner pro


Nombre de messages : 352
Age : 64
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: Bienvenue en Enfer extraits d'une histoire atrocement vraie   Ven 8 Fév - 19:09

Bonsoir à tous,
Vous connaissez MASLOW ?

Revenir en haut Aller en bas
rcp42
Observateur
Observateur


Nombre de messages : 4
Age : 48
Localisation : région Angevine
Date d'inscription : 04/11/2012

MessageSujet: Re: Bienvenue en Enfer extraits d'une histoire atrocement vraie   Ven 8 Fév - 21:13

Bonsoir à tous

La Bosnie .... j'ai donné un peu, beaucoup 94;95;96;99 !

Concernant l'hygiène la bas même avant la guerre ...

Je suis toujours surpris du manque d'utilisation de système simple. Des brises vus contre les tireurs isolés des détecteurs de mouvement pour la proximité de la maison bidouiller ou pas...

Fabrication de mine à effet de zone (voir le dernier Bond) moi je suis un sapeur ...

Utilisation d'arme silencieuse (arbalette éventuellement bidouiller avec cable de vélo et baleine de parapluie) pas d'arc il faut le bandé au dernier moment ...

Etc...

Comme la si bien dit un certain Josey Wall :"quand tous vas mal et que l'on sent qu'ont être déborder alors la il faut devenir méchant mais alors vraiment méchant"
Revenir en haut Aller en bas
chouan
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 5552
Age : 53
Localisation : Vendée (85)
Date d'inscription : 30/11/2009

MessageSujet: Re: Bienvenue en Enfer extraits d'une histoire atrocement vraie   Sam 9 Fév - 7:09

@ Chapap
je connais cette pyramide pour l'avoir déjà étudié. La totalité du versant privé peut être obtenu par tout individu qui veut s'en donner les moyens et qui en a les facultés intellectuels.

Pour les degrés professionnels, il en va tout autrement, on peut atteindre le 5ème niveau par le biais universitaire, qui permet une incorporation immédiate au plus haut niveau. On peut aussi gravir ces échelons de façon progressive (mais ça devient de plus en plus rare). Le versant professionnel reste néanmoins un domaine sensible où la progression se fait rarement sans compromission, sans écraser quelques personnes aux passage, sans une dose d'arrivisme, etc....

Le problème, c'est que se réaliser en tant qu'homme dans les deux domaines implique une stricte séparation de la sphère privé et de la sphère professionnelle. Comment concilier les valeurs privées de 5ème niveau qui font d'un homme un sage avec les valeurs du 5ème niveau professionnel où selon moi, il faut faire preuve d'un certain cynisme.

Enfin, il reste un ingrédient qui me semble t'il fausse cette pyramide, c'est l'ARGENT. si vous en avez, vous pouvez gravir bien des niveaux sans pour autant les mériter. L'ARGENT fausse les rapports humains, on se conditionne aussi par rapport à l'image que les autres vous renvoient de vous même, et selon votre fortune ou votre pauvreté cette image renvoyée ne sera pas du tout la même.


@RCP42
RCP42 à écrit:
Citation :
Je suis toujours surpris du manque d'utilisation de système simple. Des brises vus contre les tireurs isolés des détecteurs de mouvement pour la proximité de la maison bidouiller ou pas...

Fabrication de mine à effet de zone (voir le dernier Bond) moi je suis un sapeur ...

Utilisation d'arme silencieuse (arbalette éventuellement bidouiller avec cable de vélo et baleine de parapluie) pas d'arc il faut le bandé au dernier moment ...

Etc...

Tu as raison, de souligner que certaines mesures aurait pu sécuriser davantage les survivants.

Mais comme le souligne le survivant dans son article à plusieurs reprise, c'est que dans les conditions, où il a vécu, une notion importante, c'était de faire "profil bas". Une maison trop bien protégée, attisait les convoitises.

L'arbalète est une bonne idée, mais de par sa discrétion, c'est plus une arme d'attaque que de défense. Et, pour ces survivants, c'était plus la notion de défense qui primait, la parade essentielle de cette famille, se résumait dans l'importance de son groupe, qui a permis de tenir à l'écart, les pillards, les gangs, etc...

Je pense que pour les survivalistes, qui développent souvent une vision du survivant solitaire, faisant face à la nature et à la rapacité des autres hommes, cette argument du groupe est sous estimé, alors qu'il est essentiel pour pouvoir satisfaire la plupart des besoins humains, comment dormir sans la protection d'un groupe, comment s'assurer, quelques moments de répits sans la protection du groupe.

Imaginez vous, vous êtes un survivant solitaire, qui a pourtant tout prévu, rations alimentaires, abri, de quoi se vêtir, se chauffer etc... Vous êtes prêt à tenir de nombreuses années (tant mieux Very Happy ). Sauf que pour améliorer l'ordinaire, un matin vous partez à la chasse au lapin. Dans le courant de la matinée, vous avez un besoin urgent à satisfaire et, pour ce faire, vous baissez votre pantalon dans un coin de nature paisible. A ce moment un groupe de survivants vous repère et comme ils savent que vous avez en votre possession pas mal de choses utiles pour eux, ils vous descendent comme un lapin (que vous étiez censé chasser Laughing ), il y a quelque chose de tragi-comique la dedans affraid .

Ca ne vous serait pas arrivé, si vous aviez vécu au sein d'un groupe lol!

® ----------------------------------- ↓


« Combattu souvent, battu parfois, abattu jamais ». F. A. CHARETTE DE LA CONTRIE
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bienvenue en Enfer extraits d'une histoire atrocement vraie   Aujourd'hui à 19:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Bienvenue en Enfer extraits d'une histoire atrocement vraie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 12Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'histoire de la peugeot 106.
» HISTOIRE DE MONTESA
» Histoire d'alternateur
» MAIS QUI EST FANTOMAS VOICI SON HISTOIRE
» Histoire de remorque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AIRGUN tir sportif air comprimé ou PCP & cO2 et Poudre noire tous calibres :: Le bar espace detente :: Le bar des tireurs AC-
Sauter vers:  
Live Support